Mis en avant

C’est lundi ! Que lisez vous ? #4

C’est lundi, que lisez vous ? est un rendez vous hebdomadaire désormais organisé par I Believe in Pixie dust. Chaque lundi il nous faut répondre à 3 questions :

1- Qu’ai je lu la semaine passée ?
2 – Que suis je en train de lire en ce moment ?
3 – Que vais je lire ensuite ?

1 – Qu’ai je lu la semaine passée ?

Une lecture validée pour le Pumpkin Autumn Challenge : Nuits d’enfer au Paradis, un recueil de nouvelles, des histoires et intrigues diverses. Ça se lit rapidement étant donne que chaque nouvelle fait environ 70 pages seulement pour ma part je n’ai pas forcément accroché a ces nouvelles, pas assez approfondies selon moi.
Et puis bien sûr mes lectures coup de cœur, de la saga La Sélection de Kiera Cass, j’ai dévoré le tome 2 et 3 et ça amplifie d’autant plus mon coup de cœur !

2 – Qu’est ce que je lis en ce moment ?

Je continue donc sur ma lancée et j’entame le tome 4 de cette saga. Pas de résumé pour ce livre sinon je vous spoilerai. Je pense que d’ici ce soir ce livre sera terminé.

3 – Que vais je lire ensuite ?

Je terminerai avec plaisir le dernier tome de la saga de La Sélection, tellement hâte de connaître la fin. Et je lirai enfin, ce livre de ma PAL du Pumpkin Autumn Challenge d’autant plus que le film m’avait beaucoup plu.

Et vous, que lisez vous ? Des coups de cœur ?

M

Mis en avant

C’est lundi ! Que lisez vous ? #3

C’est lundi, que lisez vous ? est un rendez vous hebdomadaire désormais organisé par I Believe in Pixie dust. Chaque lundi il nous faut répondre à 3 questions :

1- Qu’ai je lu la semaine passée ?
2 – Que suis je en train de lire en ce moment ?
3 – Que vais je lire ensuite ?

Et oui aujourd’hui je poste hyper tôt mais je pars quelques jours donc je m’organise surtout à la suite de cette semaine et ce week end furent chargés ! Beaucoup de préparation pour l’événement de la parisienne qui s’est déroulée sur Paris ce week end et qui fût un succès. Y avez vous participez ?

1 – Qu’ai je lu la semaine passée ?

Comme je disais semaine chargée donc peu de lecture, mais deux bons « pavés » néanmoins avalés donc c’est tout de même un bon bilan de lecture.
Deux lectures excellentes pour moi ! La selection de Kiera Cass, je le dis et le redis c’est une pépite ! J’adore ce livre et je me suis très vite procurée les tomes suivants que je vais dévorer.
Quant à La saga waterfire Deep Blue c’est une lecture mitigée, j’ai apprécié mais surtout vers la fin ce qui me donne envie de lire la suite mais ce tome 1 ne « m’excite » pas trop non plus.

2 – Que suis je en train de lire en ce moment ?

C’est une des lectures de ma Pile à lire pour le Pumpkin Autumn Challenge, un recueil de nouvelles pour la catégorie Un cinnamon roll et un chaï latte, à emporter s’il vous plaît ! Bien sûr j’ai choisis quelque chose qui me ressemble des thrillers en young adult. Suspens …

3 – Que vais je lire ensuite ?

Et dans mes prochaines lectures on retrouve bien évidemment le tome 2 de La Selection, L’élite de Kiera Cass car j’aime tellement cette saga que si je m’écoutais je n’en ferai qu’une bouchée mais d’autres lectures en prévision donc on les glisse entre quelques lectures de ma PAL.
Et enfin celui que je devais lire cette semaine mais que je n’ai pas pu: De l’eau pour les éléphants. Je l’ai commandé sur momox et je dois dire qu’il a mis plus d’une semaine à arriver donc il vient tout juste de débarquer sur mon étagère.

Et vous que lisez vous ? Dites moi tout !

M

Mis en avant

Les beaux bruns ténébreux cachent toujours quelque chose – Sophie Dusquesne

Résumé

Selon moi, la vie se divise en deux univers parallèles : la dimension idéale – celle où tout se passe comme prévu, où les planètes sont alignées et où les nuages sont roses comme les barbes à papa – et celle où l’on se cogne l’orteil contre la table basse et où l’on oublie son parapluie un jour de mousson – autrement nommée « réalité ».
Dans la dimension idéale, mon plan pour les vacances était simple : ma bandes de copines folles, une villa-palace avec piscine et, bien sûr, des cocktails trop chargés. Mais, dans la réalité, ma petite sœur et sa poisse légendaire se sont incrustées au dernier moment, les fameux cocktails m’ont envoyée à la case « gueule de bois monumentale » dès le premier jour, et … un cheval a atterri dans notre jardin. Détail surprenant : son propriétaire n’est autre que le beau brun du ranch d’à côté … Qui a dit que les mondes parallèles ne se croisaient jamais ?

Mon avis

Une super lecture estivale, Jaimie (personnage principale de cette comédie romantique) part en vacances avec ses copines, donc quoi de mieux que de lire ce roman soi même en vacances, au bord de la plage ou d’une piscine, où chaque personne qui vous regardera quelques instants se demandera si se sont des spasmes ou si c’est d’elle dont vous vous moquez tellement ce livre est un fou rire à lui tout seul. Et à ce moment là vous vous direz qu’il vous faut à tout prix une Jaimie comme copine, une sorte de paratonnerre aux plans foireux, aux situations « ça n’arrive qu’à moi » et autres problèmes qui ne vous arrive pas à vous en vacances !
OU ALORS, il vous faut une Sophie Duquesne comme amie, car une auteure qui a pu donner autant d’humour dans cette comédie romantique doit vraiment être une super copine avec qui passer des vacances.

Bien sûr l’intrigue est légère, c’est une romance après tout, mais si vous pensiez que votre parcours amoureux était chaotique, voici le roman qui va pouvoir vous faire relativiser car visiblement il y a pire … Parce que bien entendu l’amour n’est jamais simple voyez vous …

Cependant c’est avec surprise que l’auteure réussi a aborder des thèmes assez profonds dans cette comédie, des thèmes qui nous font poser nos propres questions et permet de nous interroger sur le « et si j’étais à sa place, que ferai je ? »

Bon de toute façon je ne vous en dit pas plus, sauf que je suis bien déçue que l’auteure n’ai écrit qu’un roman de ce type sinon mon porte monnaie aurait fumé !

M

Mis en avant

Les Perfectionnistes, Tome 1 – Sara Shepard

Résumé

Nolan Hotchkiss est le garçon le plus populaire du lycée. Mais c’est aussi un pervers et un manipulateur.
Chaque fille qui a croisé sa route le regrette tôt ou tard. C’est le cas de Caitlin, Ava, Julie, Mackenzie et Parker, qui, humiliées, imaginent ce qu’elles pourraient faire pour se venger et finissent par fantasmer son meurtre.
Or, quelques jours plus tard, on retrouve le corps sans vie de Nolan. Cela ne peut être une coïncidence. Et si quelqu’un les avait entendus conspirer et avait décidé de mettre leur plan à exécution ?

Mon avis

Grande fan de la série Pretty Little Liars inspirée de la saga Les Menteuses de Sara Shapard, j’ai appris récemment que Freeform sortait cette année 2019 la suite de la série se déroulant à Beacon Heights inspirée de la duologie Les Perfectionnistes de la même auteure. Je dis oui ! Et avant de découvrir les épisodes j’ai voulu lire ces livres et me plonger de nouveau dans cet univers, malgrè que les épisodes diffèrent des livres étant donné que certains personnages de PPL se rajoutent aux personnages de cette duologie.

Cette fois ce n’est donc pas une amie qui disparait mais un garçon et pas n’importe lequel, mais le plus populaire du lycée (évidement). Sara Shepard s’enferme donc encore dans la même intrigue que la saga précédente, un meurtre, plusieurs potentiels coupables, les lycéens et professeurs, des histoires de familles et bien sûr quelques coups bas entre amis. Mais n’est ça pas finalement ce qu’elle sait faire de mieux ? Encore une fois l’intrigue est alléchante, on se sent happé par ce mystère de qui pourrait être le meurtrier de ce garçon populaire qui a au moins plus d’ennemis que d’amis ? Forcement nous retrouvons également notre bande d’amies victime du destin, dont tous les indices les indiquent coupable, mais comme la vérité est parfois différente et avec Sara Shepard il faut s’attendre a tout pour mettre un point final à ce meurtre.

C’est donc avec hâte que je me commande le tome 2 Parfaitement mortelle, et il me tarde de découvrir qui en voulait le plus à ce cher Nolan Hotchkiss (non mais sérieux ce nom ! Chaud « ch » baiser ??)

Si vous chercher à vous replonger dans une saga américanisée dont les personnages sont des lycéennes victimes d’un coup monté : c’est parti !

M

Mis en avant

C’est lundi ! Que lisez vous ? #2

C’est lundi, que lisez vous ? est un rendez vous hebdomadaire désormais organisé par I Believe in Pixie dust. Chaque lundi il nous faut répondre à 3 questions :

1- Qu’ai je lu la semaine passée ?
2 – Que suis je en train de lire en ce moment ?
3 – Que vais je lire ensuite ?

1 – Qu’ai je lu la semaine passée ?

Trois romans plutôt joyeux cette semaine ! Et ça fait du bien surtout lorsque tu as un emploi du temps chargé, cependant je suis « en retard » (léger) sur deux chroniques sur le blog dont je vais m’occuper sur le blog tout à l’heure.
Je garde toujours mon coup de coeur pour les romans d’Aurélie Valognes qui chaque fois nous surprend avec ses personnages attachants. Je compte vite m’acheter le tome 2 Les perfectionnistes pour continuer d’en apprendre plus sur la mort de Nolan Hotchkiss. Et enfin je suis séduite par cette nouvelle autrice que je découvre Sophie Duquesne qu’il me hâte de découvrir ses autres romans.
Que du positif !

2 – Que suis je en train de lire en ce moment ?

Aujourd’hui je termine donc ma relecture du tome 1 de la saga de Kiera Cass La sélection, c’est fou comme en le relisant je me réimprègne de l’histoire et je comprend de nouveau ce qui m’a plu dans cette saga !
L’avez vous déjà lu ?

3 – Que vais je lire ensuite ?

Et parce que pour la toute première fois je me lance dans un challenge de lecture ! Le Pumpkin autumn Challenge j’ai selectionné mes lectures pour convenir aux thèmes et catégories de ce challenge livresque.
Donc :
La sage waterfire Deep Blue de Jennifer Donnely pour la catégorie Les os / eaux de Davy Jones
De l’eau pour les éléphants de Sara Gruen pour la catégorie Les Freaks, c’est chic !

Et vous que lisez vous ?
Bonne semaine !

M

Mis en avant

Minute, Papillon ! – Aurélie Valognes

Résumé

Rose, 36 ans, mère célibataire, est une femme dévouée qui a toujours fait passer les besoins des autres avant les siens. Après avoir perdu son père et son emploi, la jeune femme apprend que Baptiste, son fils unique de 18 ans, quitte la maison. Son monde s’effondre.
Cette ex-nounou d’enfer est alors contrainte d’accepter de travailler comme dame de compagnie pour une vieille dame riche et toquée, Colette, et son insupportable fille, la despotique, Véronique.
Et si, contre toute attente, cette rencontre atypique allait changer sa vie ?

Mon avis

Ce n’est pas la première fois que je lis un livre d’Aurélie Valognes mais à chaque fois je me laisse surprendre par l’étendu des thèmes abordés dans chacun de ses romans : de la mère célibataire débordée par les événements, au grand père aigri fâché avec la vie, passant par la femme snobe qui fait dans l’exagération….

Et cette fois ci avec Minute, Papillon ! Aurélie Valognes nous met face à une réalité que parfois chacun tend à oublier : Il faut prendre le temps de vivre sa vie pour soi. C’est ce que surement Rose a oublié de faire ses dernières années, nous avons devant nous une femme qui donne tout ce qu’elle peut et à tout ceux qu’elle peut, notamment à son fils unique, Baptiste. Mais que faire lorsque la raison pour laquelle nous avons mis notre propre vie de côté quitte le nid, et prend son indépendance ? La Terre arrête-t-elle de tourner pour autant ? Non ! La vie continue. Mais pour Rose il va falloir réapprendre a vivre et surtout réapprendre à vivre POUR soi !

« A force de s’occuper des autres , on finit par s’oublier soi-même »

Soit on regarde passer sa vie, soit on vit ! Et à 36 ans on en a encore des choses à voir, ou à faire ! Heureusement que Rose rencontre Colette (ou peut être était-ce la force du destin ?) pour se rendre compte du temps qui s’écoule et dont elle ne profite pas. Et que faire lorsqu’on ne sait plus quoi faire ou pourquoi on le fait ?
Il faut se mettre un coup au derrière OU au moins se trouver quelqu’un qui le fera à notre place. Tout le monde devrait avoir une Colette !

Mais heureusement pour appréhender ces petits problèmes de la vie de tous les jours, Aurélie Valognes apporte, à chacun de ses courts chapitres, une touche d’humour dont elle seule à le secret et qui donne toute sa légèreté au roman. Le temps de ressentir de la compassion pour le personnage et de s’interroger sur sa propre vie, que le dénouement est déjà là. Résultat à la fin : on en redemande encore et c’est fou ce que ça fait du bien !

Un conseil pour ceux en panne de lecture ou dont le moral est un peu bas : FONCEZ

M

Mis en avant

Carnages – Maxime Chattam

Résumé

Harlem Est. 18 novembre. 8h28.
Ils sont tous là, dans le hall de l’entrée du lycée.Plus que quelques minutes avant le début des cours. Parmi les élèves, un adolescent prépare son arme. Le carnage peut commencer …
Quand l’inspecteur Lamar Gallineo arrive sur les lieux, c’est pour découvrir le cadavre du tueur qui a retourné son arme contre lui. L’affaire dépasse rapidement le fait divers : de nouvelles tueries ont lieu dans d’autres établissements.
Lamar doit à tout prix enrayer cette macabre épidémie. Mais les apparences sont trompeuses. Toujours.

Mon avis

La saison 3 de la célèbre série Netflix 13 reasons Why vient de sortir, avant de me lancer dans les épisodes je visionne la bande annonce de la série afin de me resituer les différents événements passés. Et dans ces derniers : Tyler, après avoir subi beaucoup de pression (& autre de la part de ses camarades, vous le verrez si vous regardez !) vient le soir du bal du lycée, armé, prêt à laisser exploser sa colère. Cela m’a tout simplement fait repenser à un livre que j’avais dans ma PAL et qui ressemblait à ça. 92 pages, ça allait être du rapide, d’autant que l’intrigue est prenante, donc je m’y suis mise.

Une lecture le temps d’un thé

Juste le temps de me préparer un thé, de me plonger dans cette lecture, et peu de temps après c’était terminé. Si vous recherchez un livre rapide, et qui pourtant possède un récit bien développer, une intrigue passionnante et un enquête détaillée : Foncez !

Mais que se passe – t – il dans la tête de ces jeunes ? Quelle raison peut pousser quelqu’un aux portes de cet acte ultime de tuer ? Lorsque ce cas est isolé à une personnes nous pouvons penser à un mal-être, un appel en détresse. Mais lorsque plusieurs fusillades se déroulent à quelque jours d’intervalle, cet appel en détresse ne deviendrait pas plutôt un acte prémédité ? Une organisation ? Derrière, des personnes ayant des motivations malhonnête dont le simple but est de tuer.

Sans oublier le traumatisme que cela crée à l’intérieur du lycée, pour les élèves qui arpentent chaque jour les couloirs de leur lieu d’apprentissage. L’insécurité installée, comment ne pas redouter le simple fait de venir en cours alors que sa vie peut être mise en danger à tout instant dans ce lieu normalement dit « d’épanouissement ».

C’est ce qui crée la force de ce récit. En quelques pages Maxime Chattam aborde tous les poins important, nous crée un intrigue palpitante, une enquête à laquelle nous nous prêtons au jeu. A la fin, nous en redemandons encore et regrettons que ça soit si court. Juste le temps d’une pause.

Court mais intense.

M

Mis en avant

C’est lundi ! Que lisez vous ? #1

C’est lundi, que lisez vous ? est un rendez vous hebdomadaire désormais organisé par I Believe in Pixie dust. Chaque lundi il nous faut répondre à 3 questions :

1- Qu’ai je lu la semaine passée ?
2 – Que suis je en train de lire en ce moment ?
3 – Que vais je lire ensuite ?

1 – Qu’ai je lu la semaine passée ?

C’est en rédigeant cet article que je me rend compte que j’ai lu 4 livres cette semaine ! Peut être bien la première fois que cela m’arrive mais partager avec une communauté donne encore plus le goût de la lecture.
Du coup c’est 3 thrillers et un contemporain lu cette semaine. Ce fut de bonnes lectures, mais Le parfum du bonheur est plus fort sous la pluie de Virginie Grimaldi m’est plus marqué, une histoire qui m’a particulièrement touché.

2 -Que suis je en train de lire en ce moment ?

Un peu de légèreté parmi quelques thrillers, et pour ça rien de mieux qu’un des ouvrages d’Aurélie Valognes. A l’instant où je rédige ce post j’en suis à la page 53 mais peut être que d’ici ce soir cela aura changé…

3 – Que vais je lire ensuite ?

Une fois que j’aurai fini avec ma lecture en cours je me plongerai dans les deux premiers tomes de ces deux sagas !
Une relecture, j’ai lu jusqu’au Tome 3 de la saga de Kiera Cass, le reste n’étant pas sortie au moment de ma lecture. Maintenant que la collection est complète j’ai envie de me replonger dans cet univers que je me rappelle avoir adoré !
Puis une découverte avec Sara Shepard, j’ai tout simplement dévoré la série Pretty Little Liars donc je pense également adorer cette saga !
Du Young adult pour changer ! Et vous ?

M

Mis en avant

Satan était un ange – Karine Giebel

Résumé

Deux trajectoires, deux lignes de fuite.
Hier encore, François était quelqu’un. Un homme qu’on regardait avec admiration, avec envie.
Aujourd’hui, il n’est plus qu’un fugitif tentant d’échapper à son assassin. Qui le rattrapera, où qu’il aille. Quoi qu’il fasse.
Paul regarde derrière lui; il voit la cohorte des victimes qui hurlent vengeance. Il paye le prix de ses fautes. L’échéance approche …
Dans la même voiture, sur une même route, deux hommes que tout semble opposer, et qui pourtant fuient ensemble leur destin différent. Rouler droit devant. Faire ce qu’ils n’ont jamais fait.
Puisque l’horizon est bouché, autant tenter une dernière percée. Flamboyante.

Mon avis

Quand la fin de l’histoire rattrape les lenteurs des 200 première pages …
Après avoir lu ce roman, vous réfléchirez à deux fois avant de prendre quelqu’un en stop.
Karine Giebel fait partie de mes autrices favorites, sa façon de nous immerger dans chacune de ses intrigues est impressionnante et sa plume rend chacun de ses romans captivant. Mais ce ne fut pas le cas avec le début de ce roman pour ma part, une course poursuite dont le contexte tarde un peu, quelques actions dans certains des chapitres mais qui ne donnent pas pour autant du rythme à l’histoire, jusque le milieu du roman j’étais dans l’attente de ce petit quelque chose qui allait me faire accrocher et me tenir en haleine. Heureusement Karine tient toujours ses promesses et c’est alors que l’attachement aux personnages et à leurs histoires arrive, le rythme est lancé : nous attendons l’échéance avec eux.

L’issue sera tout de même fatale

Que ceux qui aiment les courses poursuite se lancent sur cette route aux enfers.

Nous le savons tous, le hasard adore jouer des tours, et, dans ce roman, il s’amuse à croiser des chemins de personnes que tout oppose. L’un a tout, l’autre n’a rien. Le premier fuie la mort, le deuxième la sème derrière lui. Mais quelque chose les lie pourtant intimement : la fuite de leur destin. Ils ne savent pas où ils vont, ne se connaissent pas et c’est pourtant ensemble qu’ils s’élancent sur les routes.

Ce road trip, ponctué d’un Tic-Tac infernal rappelant à ces deux compagnons que leur temps est compté, va les mettre face au mur, face à leur vérité. Prise de conscience tardive, alors que la mort frappe à la porte. Vague de regrets, lorsque les cadavres du passé hantent les esprits. Mais comment fuir quelque chose dont l’issue reste fatale ? Seulement un retardement d’échéance, mais un retardement qui permettra à ces deux hommes de tisser des liens, de se soutenir dans leur funeste destinée, de mettre des mots sur ce qu’ils n’ont jamais pu exprimer, l’amitié qui les accompagnera jusqu’aux portes de la mort.

Deux anges font route : l’un, tel un ange gardien, bienveillant qui n’hésite pas à mettre sa propre vie en danger, l’autre appelé l’ange de la mort, prenant des vies sur leur chemin. Mais en a-t-il vraiment le choix ? L’un apprendra l’autre à vivre, tandis que le second lui apprendra à mourir en paix. Jusqu’au bout ils feront équipe, négociant des virages périlleux dans leur vie, prêts à affronter ensemble l’échéance.

« Étrange de rajeunir quand on va mourir. Étrange de se sentir libre quand on est condamné »

L’enfer ouvre ses portes

N’oublions pas qu’une partie de l’histoire est inspirée de fait réels . Donc à travers la condamnation de ces deux hommes, l’autrice ne condamnerait-elle pas l’humanité ? La planète ? Ce monde dont le compte à rebours est lancé, détruit à petit feu. Fermer les yeux face à certains agissements ne fait que retarder l’échéance, mais l’issue reste la même : fatale. Mais je vous laisse découvrir cette partie dans ce roman dont Karine Giebel a su intelligemment l’intégrer à son intrigue.

M

Mis en avant

Le parfum du bonheur est plus fort sous la pluie – Virginie Grimaldi

Résumé

« Je veux qu’on divorce. »
Il aura suffit de cinq mots pour que l’univers de Pauline bascule.
Installée avec son fils de quatre ans chez ses parents, elle laisse les jours s’écouler en attendant que la douleur s’estompe. Jusqu’au moment où elle décide de reprendre sa vie en main.
Si les sentiments de Ben se sont évanouis, il suffit de les ranimer.
Chaque jour, elle va donc lui écrire un souvenir de leur histoire. Mais cette plongée dans le passé peut faire resurgir les secrets les plus enfouis.

Mon avis

OH MON DIEU ! Cette lecture a fait réveiller tellement d’émotions différentes en moi. Le livre en son intégralité est très bon, agréable à lire, fluide et rempli de personnages les plus attachants les uns que les autres. MAIS ! Mais les 100 dernières pages sont quant à elles une véritable pépite. Un concentré inattendu de révélations, une vague de sentiments qui vient nous submerger et qui chamboule la tournure de l’histoire. C’est simple, Virginie Grimaldi joue avec adresse avec nos émotions, du rire aux larmes, les gorges qui se nouent puis à nouveau le fou rire libérateur et ce jusqu’à la dernière page !

Pauline est une mère de famille quelconque mais en laquelle il est tellement facile de se reconnaître que tout de suite nous nous imprégnons de ce personnage. « Je veux qu’on divorce. » Ce sont les premiers mots du résumé et pourtant Pauline ne semble pas les avoir entendus. Ou peut être ne les accepte-t-elle pas et refuse de penser que la fin son histoire avec Ben est réelle. Qui ne s’est jamais retrouvé dans cette situation ? Penser que le « c’est fini » qu’on vient de recevoir n’est autre qu’une blague ? Que la personne avec qui nous avons fait un bout de chemin s’est trompée et va faire marche arrière pour s’excuser et se rendre compte que l’un sans l’autre ça ne fonctionne pas ?

C’est ce qu’elle espère de Ben, un retour en arrière. Pour elle, pour leur histoire, pour leur enfant. Un souvenir par jour, c’est ce qu’elle s’est promis de lui écrire pour le ramener à la raison. Ressortir les bons souvenirs, raconter les projets qu’ensemble ils ont réussi à concrétiser, leur complicité comme leurs joies. Mais peut être que dérrière ces bons souvenirs s’en cachent d’autres ? Plus ternes, plus désagréables, que Pauline aimerait laisser enfouis.

En attendant elle essaie tant bien que mal de garder la tête hors de l’eau et de survivre jusqu’à son retour. Pour ça rien de mieux qu’être soutenu et entouré de sa famille, et c’est un très bel été que nous allons passé en leur compagnie. Entre histoires de famille, rancoeurs du passé, fous rires intergénérationnels, cohésion et remise en question, chacun des personnages nous apporte une leçon de vie. De cette histoire nous en sortons grandis, est ce que Pauline arrivera à en sortir de même ?

Pour le savoir et être emporté par cette histoire comme je me suis laissée faire il ne reste plus qu’à se plonger dans ce roman !

.

 » Ce n’est pas parce que ça ne se termine pas comme vous le voulez que cela ne se termine pas bien »

Books & Co

Mis en avant

Au fond de l’eau – Paula Hawkins

Résumé

En froid avec sa soeur Nel depuis des années, Julia n’a pas voulu lui répondre lorsque celle-ci a tenté de la joindre. Une semaine plus tard, le corps de Nel est retrouvé dans la rivière qui traverse Beckford, la ville de leur enfance. Obligée d’y revenir, Julia est terrifiée. De quoi a-t-elle le plus peur ? D’affronter le prétendu suicide de sa soeur ? De s’occuper de Lena, sa nièce de quinze ans, qu’elle ne connaît pas ? Ou de faire face à un passé qu’elle a toujours fui ? Plus que tout encore, c’est peut être la rivière qui la terrifie, ses eaux à la fois enchanteresses et mortelles, où, depuis toujours, les tragédies se succèdent …

Mon avis

Au fond de l’eau est une invitation à se mettre dans l’ambiance d’un village anglais traversé par une rivière faisant, depuis des générations, partie intégrante de l’histoire de Beckford et les bruits de ses eaux sont omniprésents tout le long du livre seulement chaque habitants perçoit ces bruits différemment. Parfois comme une mélodie calme et reposante, et d’autres fois ces bruits font montés l’angoisse chez les personnes surtout lorsque l’on connaît son histoire.

Au fond de l’eau – Paula Hawkins

« Le bassin aux noyées » porte bien son nom, beaucoup de femmes dans le passé y ont perdu la vie, certaines que l’on accusait de sorcellerie et pour qui la rivière était un test menant à la noyade, d’autre l’ont choisi comme lieu de suicide. Fatalité ou simple coïncidence ? Une chose est sûre c’est que trop de femmes ont eu à faire à ses profondeurs. Et la mort de Nel a-t-elle un rapport avec les autres ?

Nel écrivait sur cette rivière, sur les femmes qui y ont perdu la vie, sur ses noyades et les secrets dont renferment ses profondeurs. Ce qui peut poser problèmes à certains habitants de cette ville car certains secrets ne sont pas facilement avouables et dire la vérité peut parfois causer du tord.

Dans ce thriller vous n’y retrouverez pas une histoire sanglante ou effrayante, cette ville n’a pas connu de bain de sang (pratiquement aucun sang n’a été versé), il n’y a pas de rebondissements angoissants mais plutôt des retournements de situations. Tout comme une rivière et ses affluents, les habitants de Beckford feront avancésau fur et à mesure l’histoire : des informations divulguées, des anciennes histoires qui refont surface et des événements du passé faisant écho avec ceux du présent. Toute une belle construction pour que vous jouiez au détective, à démêler le vrai du faux. Il n’y a plus qu’à vous jeter à l’eau, mais attention à ne pas vous faire happer par ses profondeurs …

Quand les secrets de la rivière refont surface

« Beckford est un endroit bizarre rempli de gens bizarres avec une histoire bizarre.

Créer un nouveau site sur WordPress.com
Commencer